MÉTRANVE
MÉTRANVE

ERRANCE ET CHEMINEMENT

Dans la série ERRANCES (2011-2014), la figure féminine est à l'honneur : les têtes seules conservent des traits identifiables mais ils ne sont que suggérés. Les détails disparaissent au profit de l'image globale.

Le corps en revanche est davantage lié à une rérgion, un espace géographique qu'au squelette et à la chair d'une personne.

 

 

CHEMIN DE PASSAGE, 2012 70 x 52 x 33 cm - Sabléine oxydée

Ces sculptures semblent construites avec des bouts de paysages, des morceaux de territoires: vallées verdoyantes, collines sensuelles, pics escarpés,rivages de sable ou de galets.

A la fois altières et majestueuses, elles donnent l'impression de se déplacer dans un monde irréel fait de rêve et de flottement.

 

 

ESMERALDA - bronze patiné P.U, 76 X 56 X 34 cm, 2013
ESMERALDA (Détail)

Les ERRANTES sont aussi des symboles. Elles représentent pour le sculpteur une marche obstinée mais empreinte de doutes et d'interrogations.

LA FUITE - bronze patiné, P.U, 55 x 55 x 40 cm
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Bernard Metranve