MÉTRANVE
MÉTRANVE

METRANVE

Bernard Métranve préfère le modelage à la taille directe. Le point de départ de sa sculpture est un bloc d'argile qu'il façonne et modifie longuemenrt  jusqu'à l' obtention de la forme désirée . A l'origine le travail est provoqué par une intuition ou une idée concrétisée par un dessin. Souvent inspirée des formles féminines et de la nature , son imagination le conduit actuellement  le plus souvent à l'abstraction ou à la création d' oeuvres non figuratives qui  toujours  cependant puisent leurs racines dans la nature. Loin de tout académisme, le sculpteur réalise des oeuvres atypiques et très variées .

Pendant ses longs séjours en Amérique du Sud et en Afrique, il travaillera principalement le modelage, la céramique et la taille directe sur bois.

Il aura l'occasion de découvrir l'art précolombien et la sculpture baoulé qui inspireront son travail.

À partir de 1989, Métranve s'installe à Barville-en-Gâtinais (Loiret) dans dans une ancienne vinaigrerie. À peu près à la même époque, il fait la connaissance du fondeur Abel Marta qui, après avoir longtemps travaillé chez Susse à Paris, venait de trouver un atelier à Tivernon. C'est à la Fonderie de Tivernon qu' a été réalisée la plus grande partie de bronzes, remarquables par l'éclat et la transparence de la patine. Avec le temps  s'est développée entre le fondeur et le sculpteur une étroite collaboration et une solide amitié.

En 2004, Il déménage à Barbizon où il crée avec son épouse Maria Elena, une galerie ouverte à ses amis scuulpteurs et peintres , la GALERIE ALFART-LBK :                              http:// www.alfart-lbkgallery.com

Démarche 

Mon travail depuis 1999,date de l'installation de mon atelier de Barville -en -Gâtinais (Loiret) s'appuie sur la nature et particulièrement la figuire humaine mais refuse la représentationexhaustive du monde extérieur.La nature-me semble-t-il ne peut être appréhendée par l'artiste que de façon partielle et ce sont les moments les plus significatifs qui sont exprimés à travers l'oeuvre.Ces images produites,en quelque sorte une concentration d'énergie cristallisée par la main et la mémoire sont en relation avec le vécu et le passé.Les analogies et les métaphores qui résultent de cette démarche sont provoquées par une nécessité interne .

DE NOUVELLES SOLUTIONS SCULPTURALES 

Si le rythme et la sensualité occupent une place prépondérante dans mon travail,le mobile principal de ma création est la recherche passionnée de nouvelles solutions sculpturales et de constructions plastiques qui étancheront ma soif de produire un plaisir esthétique durable .

Le bronze est devenu ma matière de prédilection car il permet la sublimation du modelage qui demeure la technique de sculpture qui me passionne le plus. Le modelage permet les repentirs, les brusques changements de direction et convient parfaitement à mon tempérament. C'est la rencontre avec mon fondeur qui a stimulé le choix de ce matériau unique et qui m'a fait délaisser la taille directe sur bois que j'ai beaucoup pratiquée dans ma jeunesse.   

A LA LIMITE DE L' ABSTRACTION 

Avec fantaisie, j'obtiens avec la matière modelée (argile,bvronze) une expression qui se situe le plus souvent à la limite de l'abstraction mais la nature est ma principale source d'inspiration et demeure le point de départ de l'expression des idées qui m'habitent depuis toujours. L'oppositionfréquente entre le lisse et le rugueux,le fluide et le rigide est une constante qui me permet d'associer la forme définitive et vivante à la matière en cours de transformation.

De l'inachevé à l'achevé

Les patines variées délimitent les différences de textures .

PRINCIPAUX THEMES : Les saisons, les Processionnaires, Les collections de Coléoptères, L'eau et la femme, Errances , Etreintes 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Bernard Metranve